Des pillages dans nos rues

Il fait une chaleur incroyable en ce moment. Une vraie chaleur caniculaire… Karine a ramené le ventilateur qu’elle a chez elle mais il est assez vieux et fait un bruit bizarre. À tous les coups, il va nous lâcher dans pas longtemps.

La dernière fois, j’ai parlé de la grosse dispute qu’il y a eu entre mes deux voisines. Et j’ai expliqué aussi que Karine avait quitté le studio. En fait, elle est rentrée 2h plus tard avec des sacs remplis de bouffe. J’étais occupée à tout ranger à sa place alors que Nad pleurait dans ses bras.

J’ai pu connaître quelques détails concernant l’inconnue qui s’était trouvée en bas de l’immeuble. Nad n’aimerait pas que j’en parle mais Karine m’a dit « c’est qu’un blog et c’est le tien, fait ce que tu veux ». Du coup…
Cette fille est une ex-copine de Nad. Elle l’a quittée pour se mettre avec Karine mais elle était réellement amoureuse d’elle, apparemment. Du coup, la séparation a été compliqué et Karine ne voulait pas qu’elles gardent toutes les deux contacts mais… Nad l’a quand même fait dans un premier temps.
Bref, des histoires sentimentales, en gros…

Pour en revenir à la venue de Manon (l’ex de Nad), elle a expliqué que l’autre moitié de la ville est dans un sale état et que les magasins sont tous dévalisés. La plupart de ses voisins ont commencé à partir et ceux qui restent ne rendent pas les quartiers très sécurisés puisqu’il y a des pillages ainsi que des bagarres, lorsque c’est pas des coups de feu.
Karine était trop en colère pour pouvoir réfléchir à quoi que ce soit (surtout que l’information venait de quelqu’un qu’elle n’apprécie pas). Mais pour avoir remarqué que les voitures de mes voisins ne sont plus là non plus (du moins, pour certaines), je me dis que c’est peut être ce qui va nous arriver de ce coté de la ville…

Ah oui, aussi… Le peu de camion de militaire qui sont passé n’étaient pas là pour s’occuper de la population et aucun carton de bouffe n’a été à nouveau délivré.

Bref, pour en revenir à Karine, elle est revenu 2h après son départ avec de la nourriture. Au début, elle n’a pas dit un mot, même lorsque Nad pleurait contre elle. Elle se laissait faire mais avait le regard dans le vide. Lorsque Nad s’est endormie, on a pu discuter un peu elle et moi… Apparemment, les rues qui sont un peu éloignées de chez nous ne sont pas en super états et y’a pas mal de magasin avec des vitrines cassées. Une voiture avait même défoncé une boutique et il y avait un peu de sang sur les sièges. C’est vrai que du coté de notre immeuble, il s’agit principalement d’habitation et non de rue marchande… J’avoue avoir eu un peu de mal à croire à tout ça… Des pillages dans les rues, c’est assez étrange quand on pense qu’on est en France… J’aurai probablement moins de mal à le croire quand je verrai ça de mes propres yeux.

Concernant la nourriture qu’elle a ramené, ça nous a bien aidé à manger durant toute la semaine. Mais on a prévu de faire un tour dans les rues toutes les trois demain. Probablement sans Alucard cette fois, Karine ne l’aime pas beaucoup…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s