Crise d’insomnie en pleine canicule

Je n’arrive pas à dormir… Ca fait un peu plus de 2h que j’essaye de trouver le sommeil mais que je me contente de me tourner et me retourner dans mon lit. En plus, il fait une chaleur incroyable et je n’ai pas de ventilateur…

Je suis un peu perturbée par tout ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Bon je sais… Je pourrai être perturbé par tout ce qu’il s’est passé durant ces derniers jours (et c’est le cas) mais le fait de m’être autant enfermé et coupé du monde (mis à part les coups de téléphone avec ma famille et les échanges sur le net) et d’avoir finalement eu la chance de parler avec « des gens » aujourd’hui… Ça me chamboule.

J’ai toujours aimé me retrouver dans ma bulle et rester spectatrice des événements. Mais maintenant que je suis obligée de m’isoler… Ça change la donne.

Lorsque je suis allée à la fac, j’ai voulu avoir mon propre appart pour quitter le cocon familiale. Généralement, je repasse un week end chez mes parents au moins une à deux fois par mois. Normalement, j’aurai dû y aller ce week end.

J’ai eu mes parents au téléphone tout à l’heure. Un vrai coup de chance puisque les lignes téléphoniques fonctionnent de moins en moins bien… À un moment, on a même entendu des voix d’inconnu en plein milieu de notre conversation. Ils n’ont pas donné l’impression de nous entendre mais j’ai eu quelques bribes de ce qu’ils disaient. Et bien entendu, ils faisaient tout comme nous et parlaient de la situation actuelle. L’un des deux interlocuteurs a même parlé d’apocalypse et de monde post-apocalyptique. Ils avaient tous les deux l’air d’y croire. Mon père ne comprenait pas grand chose à tout ça. Faut dire que la science fiction, c’est pas vraiment son domaine.

J’ai pu parler à ma petite soeur Coralie également. Elle m’a encore dit qu’elle m’aime, que je lui manque et elle m’a fait des dessins. Ma mère nous a dit qu’elle scannerait son « oeuvre » et qu’elle me l’enverrait par mail.

Même si la situation est compliquée à l’extérieur, ma famille est unie et ils supportent plutôt bien la situation. Du moins, ils s’y font, apparemment. Même si leurs pensées me sont toujours destinés et qu’ils sont morts d’inquiétudes.
Et moi, alors que j’étais insouciante durant les premiers jours, je commence à me sentir déprimé, sans vraiment savoir pourquoi.

Publicités

5 réponses à “Crise d’insomnie en pleine canicule

  1. Tient toi aussi tu n’arrive pas à dormir… j’ai veiller toute la nuit pour ma part… j’ai mal au crane : / mais bon.. Au moins je suis sur que personne n’est rentré dans ma chambre cette nuit. j’aurais pus venir poster sur ton blog mais on a plus eu d’électreciter à partir de minuit on vient juste de récupérer le courant ….

    Bon j’espère que les vivre vont arriver vite je suis sur mes réserve… Doit me rester a tout cassez trois repas si j’en prend un par jour. : /

  2. Ah oui, t’es vraiment en manque de bouffe… Et vu comment ça se passe dans ton foyer, je suppose que tu peux pas compter sur les autres habitants pour te dépanner :/

  3. Coucou Emma, je viens de lire tout ton blog. Mais dans quel pays vis-tu pour avoir la consigne de rester enfermée chez toi ? Qu’est-ce qui se passe ? En tout cas voilà un blog hors du commun qui me rappelle le Journal d’Anne Frank. Ficiton ou réalité ? Je t’embrasse. A bientôt j’espère.

  4. Coucou Eddaht ! Je suis en France ! N’as tu pas eu les consignes de ton coté ? Ceci dit, peut être que tu habites dans la campagne et que tu as difficilement des nouvelles du pays… J’avoue que mes parents en ont eu vent sur un gros coup du hasard !
    Bon courage à toi et à bientôt également.

  5. Salut à tous.

    Ici à Londres, ça commence à être le bazar… Les jeux olympiques devraient être commencés depuis un ou deux jour, mais ils ont juste été annulés. Annulés, quoi ! Ca ne s’était pas produit depuis la 2eme guerre mondiale… Du coup, mon job aussi a été annulé. Je suis bloqué à Londres avec assez d’argent pour vivre 2, peut-être 3 semaines si je fais vraiment attention…

    Enfin, ça, c’est en conditions normales… Ce qui ne veut plus dire grand chose. Les autorités ont officiellement déclaré le couvre-feu jusqu’à nouvel ordre. Il y a même eu un message télévisé de la Reine en personne pour inciter les gens au calme. Ils n’y a pas vraiment de détails sur ce qui se passe, mais le ministère britannique de la santé a parlé d’une épidémie « de nature inconnue » et que, par précaution, il fallait absolument rester chez soi jusqu’à nouvel ordre.

    Un numéro d’urgence a été mis en place pour signaler les besoins en ravitaillement, et l’armée doit organiser les livraisons de vivres de première nécessité. Comme il y a aussi des problèmes avec le réseau téléphonique (et moi, de toutes façons, j’ai plus le téléphone…), un appel à la solidarité a été lancé : ceux qui ne peuvent pas s’y prendre autrement doivent accrocher à leur fenêtre un linge de couleur vive, et les gens sont invités à guetter ces signaux pour prévenir les autorités ou s’organiser avec leurs voisins. Dans l’idée, c’est vachement bien fichu.

    Ce qui m’étonne, c’est qu’il est également précisé que, en aucun cas il ne faut sortir de chez soi pour aller aider un voisin en détresse. On peut téléphoner aux autorités compétentes, aller voir son voisin de palier éventuellement, mais surtout pas sortir dans la rue.

    Je sais pas ce que c’est que cette épidémie, mais c’est pas de la rigolade.

    Bon, je vous laisse, je vais accrocher un vieux T-shirt orange à ma fenêtre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s